Et si on s'aimait soi-même pour la Saint Valentin ?

Et si en cette Saint-Valentin, c’est l’amour de soi que l’on embrassait ? Et pourquoi devrions-nous atteindre la perfection, pour commencer à s’aimer ? Loin du narcissisme ou de l’égoïsme, l’amour de soi commence lorsque que l’on apprend à contempler son existence avec des yeux émerveillés.

S’aimer soi-même, c’est savoir se regarder avec des yeux bienveillants, dans son entièreté, c’est chérir très fort ses parts d’ombre et de lumière. L’amour de soi, c’est aussi savoir défendre ses valeurs, croire en ses rêves et tout faire pour les réaliser. Et alors que le monde actuel nous pousse chaque jour un peu plus dans l’oubli de soi, c’est pourtant lorsque nous comprenons que la première personne à aimer est soi-même, que nous sommes en capacité d’aimer les autres.

Pourtant, il est tellement difficile de s’apprécier soi, quand il est tant facile de chérir nos proches. Et si nous avons autant de mal à nous porter un amour inconditionnel, c’est parce que la société schématise un modèle de beauté irrationnel, basé sur des critères physiques uniques ou qu’elle nous pousse à croire que nos différences ne sont que d’affreuses faiblesses.

Dans cette course effrénée à la performance, accentuée par les réseaux sociaux, arrivent les conséquences du désamour : manque de confiance, syndrome de l’imposteur, auto-sabotage, dépendance affective, relations toxiques, croyances limitantes ; elles sont tellement nombreuses. Et pourtant, c’est de l’amour de soi que naissent la sérénité et la complétude.

Le doux mantra à retenir pour une vie haute en couleurs ? On attire à soi ce que l’on dégage. Il ne vous reste plus qu’à briller d’amour et à prendre soin de vous.

4 doux conseils pour une jolie touche d’amour propre.

1. Arrêter de se comparer aux autres.

Se comparer aux autres c’est non seulement prendre le risque de se faire du mal mais c’est aussi vous empêcher d’avancer sur votre propre développement personnel. Vous savez, l’humain maquille ses défauts et tente toujours de renvoyer sa meilleure image. On ne le répétera jamais assez : personne n’est parfait ! Alors, essayez de conscientiser ces moments de comparaison et cultivez à la place ces singularités qui vous rendent unique dans ce monde : vos rêves, vos forces, vos talents, votre histoire, vos potentiels, vos belles valeurs.

2. Ne plus rougir d’être soi et oser briller !

Oser être vous c’est partir à votre propre rencontre ! Apprenez à être dans votre entièreté et à vous libérer du regard des autres. Oser est si libérateur ! Faites-vous confiance, écoutez vos intuitions, lâchez prise pour mieux vous épanouir et vous aimer. Affirmez vos croyances, vos opinions, suivez votre cœur… et surtout : osez faire des erreurs et ne vous excusez jamais d’être vous.

3. S’entourer de belles personnes et voir la vie en rose (aux joues).

S’aimer soi-même, c’est aussi mériter de vivre de belles relations amoureuses ou amicales, partagées réciproquement. Pour cela, entourez-vous seulement de personnes avec qui vous entretenez une belle connexion. Des personnes qui croient en vous et qui feront tout pour vous rendre heureux. Une relation saine ne vous rendra pas triste et vous donnera de la force pour devenir votre meilleure version. Rappelez-vous : vous méritez de voir la vie en rose !

4. Une touche de rouge Amour.

Dans ces journées si chronométrées, on a souvent tendance à se faire passer en dernier. Mais s’apporter de l’amour à soi-même, c’est savoir se mettre en priorité. Et pour cela, faites des choses qui vous font du bien : passez un doux moment en cuisine, accordez-vous une séance de yoga, un cours de sport. Prenez un bain, lisez un livre, promenez-vous dans un endroit qui vous inspire. Souriez très fort, enfilez votre tenue préférée, celle dans laquelle vous vous sentez si belle. Et sur les joues, une touche de fard. La couleur Mordue, aussi rouge et intense que l’Amour.

Et surtout rappelez-vous.

« S'aimer soi-même est le début d'une histoire d'amour qui durera toute une vie. »

Oscar Wild

 

 

Article rédigé par la talentueuse Alicia Bénattar.

Ecrire un commentaire